Accueil > Français > Articles parus dans le magazine culturel Hiro’a > Articles parus dans le Hiro’a > Deux livres de légendes, témoins de la culture mā ́ohi (Hiro’a n°172 - Février 2022)

Deux livres de légendes, témoins de la culture mā ́ohi (Hiro’a n°172 - Février 2022)

Rencontre avec James TUERA, responsable de la logistique et membre du département média et communication de la Direction de la Culture et du Patrimoine. Texte : MO - PHOTOS : DCP.

-->

La Direction de la culture et du patrimoine sort, à partir de ce mois-ci, ses deux premiers livrets de légendes polynésiennes, récoltées à Teahupo ́o et à Taputapuātea.

Les agents de la cellule langue polynésienne de la Direction de la culture et du patrimoine (DCP) sont allés à la rencontre de détenteurs de traditions orales, à Teahupo ́o et Taputapuātea, afin de collecter auprès d’eux les savoirs ainsi hérités des ancêtres. « la volonté actuelle du département est de favoriser la diffusion de ces connaissances auprès de la jeunesse polynésienne, en utilisant beaucoup plus les différents médias actuels. Nous avons voulu, dans un premier temps, mettre par écrit ce que nous avons récolté en réalisant deux livrets illustrés de légendes polynésiennes, et nous réfléchissons à l’utilisation d’autres médias, notamment la radiodiffusion et les réseaux sociaux », explique James Tuera, du département Média et communication de la DCP.

Ce tout nouveau projet se concrétise aujourd’hui par la diffusion de deux livrets. « le premier sera achevé d’imprimer et disponible à partir de la mi-février, ce sera celui sur Teahupo ́o, et le second devrait voir le jour à la mi-mars. » Ce n’est que le début d’une nouvelle collection appelée à s’enrichir, après celles de Teahupo ́o et Taputapuātea, des légendes d’autres communes comme Tautira, Pirae et Rurutu. « Nous mettons en place une charte pour encadrer cette nouvelle collection », indique James Tuera.

Perpétuer les traditions

Ce qui fait la particularité de ces ouvrages est que les histoires qui y sont racontées sont des versions personnelles ou familiales de légendes autrement bien connues du grand public. En effet, pour Teahupo ́o, les légendes sont tirées d’un puta tupuna, un livre des ancêtres. Les familles polynésiennes, lorsqu’elles savaient écrire, avaient pris l’habitude de transcrire les connaissances ancestrales, autrefois transmises à l’oral. Ces puta tupuna, quand ils n’ont pas disparu, sont jalousement conservés au sein des familles et peu partagés. C’est donc une grande chance d’avoir pu accéder à un tel ouvrage, mis à disposition par Patrick Ariitetoa Rochette, dit pāpā Rochette, un sage de la commune de Teahupo ́o.

La version des légendes obtenue à Taputapuātea a été contée par Kaina Tavaearii, dit pāpā Maraehau, grâce à sa mémoire des récits entendus au cours de sa vie, soit de la bouche de ses parents, soit par le biais des activités culturelles auxquelles il a participé. Le point commun de ces deux pāpā est leur volonté de partager ce qu’ils savent, d’inviter les familles à la transmission de leurs savoirs pour que la jeune génération sache d’où elle vient, qu’elle connaisse et perpétue ces traditions.

Une version particulière

Tous les livrets seront bilingues, en tahitien et français. Exception faite du livret des légendes de Teahupo ́o qui prévoit aussi une version anglaise pour tenir compte de la prochaine arrivée de touristes dans le cadre des jeux Olympiques de surf de 2024 sur le site de Havae. Édités en mille exemplaires, ils seront diffusés auprès des communes concernées et des établissements scolaires qui en feront la demande.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Légendes de Teahupo ́o

Auteur : Patrick Ariitetoa Rochette dit pāpā Rochette.
illustrateurs : pour la partie en français : Vashee’s ; en tahitien : Mataitai ; en anglais : Sarahina

Extrait des propos de Patrick Ariitetoa Rochette, dit pāpā Rochette :

« voici quelques légendes qui m’ont été transmises par mes parents, un trésor qui m’a été confié et que je m’efforce de partager avec nos jeunes. il est vrai que les versions peuvent varier, et je les respecte. mais ce que j’ai décidé de livrer aujourd’hui, c’est ce qui m’a été enseigné et que j’ai également pu vivre par moi-même. Je souhaite que ces courtes histoires puissent donner à réfléchir, être mises en scène, qu’elles raniment en chacun de nous, bonne humeur et émerveillement. Je veux encourager les parents à transmettre ces connaissances, laissées aux bons soins de nos ancêtres, de nos parents, pour nos enfants ! et c’est là notre priorité à tous, aujourd’hui : c’est leur apprendre à suivre la bonne étoile, à parler leur langue d’origine, pour que leur vie en soit plus épanouie. »

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Légendes de Taputapuātea

Auteur : Kaina Tavaearii dit pāpā Maraehau illustrateur : Évrard Chaussoy

Extrait des propos de Kaina tavaearii, dit pāpā Maraehau

« J’ai souhaité partager ces légendes, les transmettre à vos bons soins, essentiellement pour témoigner du fait que le mā’ohi a bien une Histoire. il a une culture ! il a des traditions ! C’est aussi donner à la jeunesse de ce temps, l’opportunité de connaître l’époque que nous avons vécue et son histoire, ou même plus loin encore, celle du temps des anciens. Nous devons, par conséquent, rappeler à notre mémoire d’aujourd’hui, toutes ces histoires.  »

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

- Deux livres de légendes, témoins de la culture mā ́ohi (Hiro’a n°172 - Février 2022) (à télécharger)