Accueil > Français > TE ARAPO - En souvenir d’un homme de recueils > La reconnaissance du travail de TE ARAPO > L’hommage rendu à Te Arapo le 08 octobre 1997 à Arue

L’hommage rendu à Te Arapo le 08 octobre 1997 à Arue

Dans les années 62 à 67, tous les lundis en début de soirée, la chaîne radiophonique de l’époque : Radio Tahiti, diffusait l’émission intitulée : « Te-ara-po » (nom que l’équipe de la rédaction tahitienne a privilégié par rapport à : Te-haere-pö).
Les émissions d’une durée de 15 minutes environ étaient animées ces années-là par Pouira ä Teauna tandis qu’auparavant, d’autres conteurs comme : Teriieroo ä TERIIEROOITERAI ancien tävana de Papeno’o, Paia MATAOA, Tanetua RICHMOND, Martial IORSS… et d’autres les dirigeaient.
Des récits de Pouira ä TEAUNA, Radio Tahiti en a amassé un nombre important de bandes en archives.

JPEG - 147.6 ko


Pouira ä TEAUNA est décédé en 1969, non sans avoir ordonné auparavant que sa dépouille soit déposée, par deux mètres de profondeur, sur un socle fait de tous ses cahiers de recueils…
Dans les années 70, la direction de Radio Tahiti devenue O.R.T.F, décide, sans doute par méconnaissance de l’importance des contenus, de se défaire de ces documents sonores. Monsieur Francis SANFORD, Vice-président du gouvernement de l’époque est alerté et, il demande à son conseiller de gouvernement en charge de la culture : M. Maco TEVANE, de faire le nécessaire pour sauver ces archives… C’est ainsi que des bandes récupérées pour échapper à une destruction définitive, sont déposées au Musée de Tahiti et des îles, alors département au sein du C.P.S.H.

Dans le courant des années 80, le département des Traditions orales (D.T.O.) du C.P.S.H. est créé. Il va faire procéder au transfert du contenu des bandes sauvées, sur des cassettes ordinaires d’enregistrements. 23 cassettes d’une durée de 60 minutes chacune, soit autant d’heures d’enregistrements sont ainsi inventoriées. La direction du CPSH via le département des Traditions orales a recruté du personnel dont la mission ponctuelle la plus importante va être d’effectuer les transcriptions littérales de ces bandes.

JPEG - 129.7 ko
Tearapō sur son vélo (dessin de Dubois)


A l’issue de ces transcriptions littérales, le D.T.O. décide de publier les recueils sous la forme d’une collection de livrets destinés à enrichir le matériel pédagogique d’apprentissage du Reo Tahiti dans les écoles.

La collaboration de l’Académie tahitienne par l’intermédiaire de son directeur M. Maco TEVANE, est requise à des fins de relecture, de correction des textes, et de normalisation de la graphie. Cette tâche est confiée aux regrettés Väna’a : Mmes Antonina PENI, Simone HARGOUS et M. Roland SUE. Mais, peu de temps après s’être mis à l’ouvrage, ces érudits du Reo Tahiti ont exprimé leur avis peu favorable à la publication des récits en l’état et au vu de l’objectif : erreurs syntaxiques et grammaticales, adverbes directionnels et temporels, de vocabulaire, trop de répétions…

Dans le courant des années 90, un travail de retranscription et d’adaptation est poursuivi pendant près de six années de façon à rendre les éléments patrimoniaux transmis par Monsieur Pouira ä TEAUNA présentables et intelligibles par le public scolaire ; les corrections sont effectuées par les mêmes Académiciens.

Au final, ce sont 06 livrets qui sont édités et regroupés dans un coffret sous le titre de « Parau nö te ‘äi’a ».

JPEG - 430.4 ko


En 1997, le 1er livret intitulé « TE ARAPO / Papa’öa Ha’apape » est édité à 500 exemplaires. Il relate la toponymie des districts de Arue, Mahina et ‘Orohenä.

JPEG - 365.7 ko
Le premier livret de la collection PARAU NO TE ‘ĀI’A, intitulé "Tearapō - Papa’oā Ha’apape"


En relation avec le titre de ce premier livret, un hommage à l’auteur des récits est mis en place par le D.T.O. du C.P.S.H. dans la commune natale du célèbre conteur : ARUE. Mme Angelina BONNO, Ministre de la culture à l’époque, M. Boris LEONTIEFF le regretté Maire et son conseil, ont convié la famille, la direction et les élèves de l’école primaire ARUE 1 ainsi que la population à la cérémonie publique rendue le 08 octobre 1997.
Pour rendre hommage à Te Arapo une stèle commémorative a été installée devant la cour de l’école primaire Arue 1, à quelques centaines de mètres de la dernière demeure du conteur sur laquelle une gerbe a été déposée.

Des personnalités se sont exprimées :
- M. John MARTIN, premier animateur radio en langue tahitienne a rappelé les émissions Te-ara-po et les méthodes de recueils existantes à l’époque ;
- M. Maco TEVANE a parlé de Pouira, l’homme,
- Mme Antonina PENI a parlé de l’orateur qu’était Pouira ä TEAUNA… en souvenir duquel une stèle est érigée, à l’entrée de l’école sur la terre AHOTURU, lieu hautement symbolique de la commune.
En effet, c’est sur cette terre que se trouvent désormais réunis trois hommes : le révérend H. NOTT, le roi Pömare II et Pouira ä TEAUNA par lesquels, notre langue de tradition orale est devenue écriture.

Les quotidiens de la place ont consacré une pleine page à l’évènement.

- La Dépêche de Tahiti le 07 octobre 1997 avec un article intitulé "Hommage à Te Arapo, l’orateur des tapa’o".

JPEG - 132.7 ko

- Téléchargez la page de la Dépêche de Tahiti du 07 octobre 1997 intitulée "Hommage à Te Arapo, l’orateur des tapa’o"

- Les Nouvelles de Tahiti du 09 octobre 1997, intitulée "Arue rend hommage à Te Arapo"

JPEG - 121.4 ko

- Téléchargez la page des Nouvelles de Tahiti du 09 octobre 1997, intitulée "Arue rend hommage à Te Arapo"

- La Dépêche de Tahiti le 07 octobre 1997 avec un article intitulé "Hommage à un homme de légences".

JPEG - 134.8 ko

- Téléchargez la page de la Dépêche de Tahiti du 09 octobre 1997, intitulée "Hommage à une homme de légendes"

- Téléchargez le discours de M. Maco TEVANE prononcé en français et en tahitien

- Téléchargez le discours de M. John MARTIN prononcé en français et en tahitien

Autres articles disponibles en consultation :

- La cérémonie de remise des livrets du 22 octobre 2012

- Historique en français

- Historique en tahitien

- Remise officielle des collections " Parau nō te ‘āi’a ", richesses transmises par Te Arapo

- Rencontre au SCP avec des ayants droits de la famille TE ARAPO

- La mémoire ravivée : les livrets " Te Arapo "

- La légende du requin de Mangareva

JPEG - 311.5 ko