Accueil > Français > Informations Générales > COMMUNIQUE - DISPARITION DE LA TETE DE TIKI DE TAAOA

COMMUNIQUE - DISPARITION DE LA TETE DE TIKI DE TAAOA



En novembre 2012, la tête de tiki provenant du site archéologique de Upeke à Taaoa a été dérobée. Le site est classé monument historique par Arrêté n°865 a.p.a du 23/06/1952 n°135. Par conséquent, il est protégé, et soumis à la réglementation relative à la protection des sites classés de Polynésie française, telle qu’elle résulte du Code de l’aménagement de la Polynésie française.
Le Service de la culture et du patrimoine a déposé plainte pour vol contre X auprès de la gendarmerie de Atuona qui mènera son enquête.

JPEG - 29.8 ko
Tête tiki taaoa

Le ou les auteurs de ce vol, ainsi que le/les receleurs s’exposent aux sanctions prévues par l’article 311-4-2 du code pénal, qui réprime le vol d’une peine de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 € (11 933 174 F CFP) d’amende lorsqu’il porte sur un objet mobilier classé ou inscrit, sans préjudice des actions en dommages intérêts qui peuvent être dirigées à l’encontre des contrevenants. Il est par ailleurs rappelé qu’aux termes de l’article 714-1 du code pénal « La destruction, la dégradation ou la détérioration est punie d’une peine de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende lorsqu’elle porte sur un immeuble ou un objet mobilier classé, inscrit ou protégé en vertu de la réglementation applicable localement […] »

Cette tête de tiki représente une tête humaine de forme ovoïde de basalte rouge sombre, vacuolaire.

Ses dimensions précises sont les suivantes : 45 cm de long (correspondant au profil : de la bouche à l’arrière de la tête), hauteur 45 cm, largeur 26 cm.
Cette tête était simplement posée sur la plateforme en contrebas de celle supportant le grand tiki de Taaoa.

Elle est identifiée dans plusieurs publications connues, son exportation est par conséquent interdite.

Toute personne détenant des informations concernant la disparition de cette tête de tiki est priée de se rapprocher de la gendarmerie de Atuona, et / ou du Service de la culture et du patrimoine (Tél. 50 71 77).

Références légales :

- Livre I, Titre 5, chapitre 1 du code de l’aménagement de la Polynésie française ‘articles D.151-1 à D.151-14.
- Arrêté n°865 a.p.a du 23/06/1952 n°135.
- Articles 311-4-2 et 714-1 du code pénal
- Délibération n° 2000-138 APF du 9 novembre 2000 relative au service de la culture et du patrimoine.