Accueil > Français > Développement Culturel & Communication > Nos missions > Nos missions

Nos missions



1) Conseil et assistance aux établissements culturels

Au titre du conseil et de l’assistance aux établissements culturels, il intervient de manière ponctuelle en fonction des besoins exprimés par ces derniers. Cette assistance peut être d’ordre juridique (mise en place de convention) technique (intervention des équipes et des moyens du SCP) ou administrative (autorisations administratives d’exportation d’œuvre culturelles).

Cependant, le SCP ne réserve pas ces interventions aux seuls établissements culturels du Pays car il apporte conseil et assistance à toute personne morale ou privée qui en exprime le besoin.

JPEG - 387 ko
Fabrication du Monoï (Salon du Monoï à TFTN)

2) Recueil et diffusion des informations

Au titre du recueil et de la diffusion des informations et documentations relatives au domaine culturel et artistique, il a conçu avec le service de l’informatique du Pays le site WEB du service de la culture et du patrimoine en associant l’équipe du SCP.

Cette réalisation constitue le dernier volet du triptyque « INVENTAIRE – NUMERISATION – DIFFUSION ». En effet, pour sauvegarder et préserver le Patrimoine matériel ou immatériel, il convient que celui ci ait d’abord été inventorié, puis numérisé pour enrichir nos différents fonds documentaires (bibliographique, iconographique, sonore, cartographique), avant d’être rendu accessible au plus grand nombre.

Enfin, le bureau du développement culturel abrite l’unité audio-visuelle dont la création a été fortement recommandée dans le Rapport sur le patrimoine immatériel du 28 avril 2006.

Le groupe de réflexion l’ayant rédigé était constitué des directeurs d’établissements culturels, de la déléguée à la recherche, des agents du SCP et des membres de cabinet du ministère de la culture. Il s’est attaché à définir les composantes de notre patrimoine immatériel d’une part et à proposer des recommandations.

Ces recommandations recouvrent les 4 phases essentielles pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel : le recueil, la recherche, le traitement et la transmission des informations.

La première forme de sauvegarde du patrimoine immatériel consistant à faire des enregistrements sonores et audio-visuels, le rapport sur le PCI a recommandé de créer une unité audio-visuelle permanente à caractère scientifique.

Cette unité doit être chargée de couvrir les évènements festifs à caractère culturel organisés par les associations ou les institutions en vue de collecter, enregistrer et filmer les manifestations orales, gestuelles et techniques qui relèvent du patrimoine culturel immatériel.

Le rapport préconisait par ailleurs de reconnaître les personnes ressources de la Polynésie comme « trésors Vivants » et de leur donner les moyens de transmettre leurs connaissances comme de renforcer les institutions en moyens d’enregistrement audio-visuel. Un équipement performant permettant de réaliser au mieux ce travail s’inscrit dans la droite ligne de la 1ère recommandation du rapport.

JPEG - 479.6 ko
Mission audiovisuelle sur le plateau de la Tamanu

L’ unité audio-visuelle est à la disposition des bureaux du service de la culture et du patrimoine. Ces matériels sont conservés au sein du bureau Développement Culturel du SCP, pour utilisation dès que celle ci est requise par les bureaux demandeurs : filmer telle manifestation, telle personne ressource, telle activité artisanale, réaliser l’état des lieux des sites culturels majeurs, classés ou non.

Il convient dès lors de définir avec les différents bureaux du SCP un programme annuel de travail, calqué sur celui des manifestations culturelles de l’année : foire agricole, foire artisanale, manifestations des associations, personnes ressources sélectionnées et prioritaires (selon âge et savoir détenu) etc. …